L'Odéon

Depuis son inauguration le 7 avril 2018, la salle de spectacle l'Odéon a reçu des milliers de spectateurs. Grâce à la richesse de sa programmation et au prix des places attractives comparé aux communes des alentours, l'Odéon se positionne comme un épicentre culturel.

Le 7 avril dernier, la ville de Saint-Victoret a inauguré sa salle de spectacle l'Odéon devant un parterre d'élus venus de tout le département ainsi que devant des centaines de visiteurs. 

Un complexe de 2800 m², constitué d'une salle de spectacle de 661 places, d'une salle polyvalente pouvant accueillir 250 personnes, d'un espace traiteur, d'une salle de réception ainsi que de nombreux parkings... L'Odéon de Saint-Victoret constitue un véritable joyau culturel. 

Ce projet représentait une réelle ambition culturelle pour notre commune, la culture est importante pour les familles, les enfants, les jeunes, les seniors, la vie"

Claude Piccirillo, Maire de Saint-Victoret

Ce projet qui s'intègre réellement dans la volonté culturelle que souhaite donner la Municipalité, a retenu l'attention de nombreux élus du département : le Sous-Préfet d'Istres, Jean-Marc Sénateur, l'ancien Président de la Métropole Aix-Marseille Provence, Jean-Claude Gaudin, la Présidente du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal, mais aussi Sandra Dalbin, Michel Amiel, Lisette Narducci, Bruno Chaix, Joël Mancel, Eugène Caséli ou encore, Eric Diard. 

A la suite de l'inauguration de la salle l'Odéon, le samedi 7 avril, Claude Piccirillo, a offert aux Saint-Victoriens un sublime spectacle dès le lendemain. Devant quasiment 700 spectateurs, l'orchestre de Richard Gardet a enflammé l'assistance grâce à des chorégraphies millimétrées et des interprétations musicales très variées. Pour un premier rendez-vous festif, la Mairie a tapé un grand coup ! 

Ce premier concert fut le premier d'une grande lignée ! Humour, chansons françaises, pièces de théâtre, la programmation 2018 de l'Odéon un réel succès. Didier Barbelivien, Amaury Vassili, la pièce "Ne dîtes pas à ma femme que je suis Marseillais", l'opérette marseillaise "Ca sent le midi"... 

Ces propositions culturelles variées ont été proposées par la Municipalité aux tarifs les plus bas. 

Je souhaite que TOUS les Saint-Victoriens aient accès à la Culture. Et cela passe par des tarifs très bas"

Claude Piccirillo, Maire de Saint-Victoret